Aux Niçois qui mal y pensent !

Modérateur: yann

Aux Niçois qui mal y pensent !

Messagepar yann sur Lun 28 Avr 2008 15:35

Aux Niçois qui mal y pensent !

On ignore trop souvent ce qu’il convient de nommer la théorie des climats. Un événement récent qui promettait a priori des résultats très importants va nous permettre d’illustrer la pertinence certaine de la démonstration climatologique. Le dernier sommet européen du_ millénaire tenu à Nice au début du mois dernier ne pouvait échapper aux esprits sagaces. Bien sûr il faudra ici entendre le climat autant dans sa dimension socio-politique que dans sa dimension strictement atmosphérique !
Il vient parfois à nos gouvernants de bien surprenantes idées. La France qui devait présider le dernier sommet européen du XXè siècle choisit la ville de Nice pour réunir les chefs d’État et de Gouvernement des quinze pays membres de l’Union européenne. Un sommet afin de préparer l’avenir d’une Europe très élargie pour laquelle il va falloir inventer des formes nouvelles d’organisation sous peine de la rendre demain ingouvernable. Il aurait été plus que nécessaire d’élire un lieu propice à l’imagination d’hommes et de femmes politiques qui en manquent trop souvent. Or, on opta pour une ville, certes très ensoleillée, dont le premier magistrat et une large partie de la population comptent parmi les plus réactionnaires et les plus tournés vers le passé que l’on puisse trouver dans tout l’hexagone !
Que penser, en effet, d’un maire qui, chaque été, pour mieux satisfaire la nuée touristique, organise méticuleusement l’évacuation, vers les hauteurs environnantes de sa charmante cité, de ceux qu’il nomme parasites et que tout individu normalement constitué appelle pauvres sans logis ? Que penser encore d’une multitude qui regrette tant son ancien maire dont le plus grand mérite, à ses yeux aveuglés par le manque de finesse et d’esprit de solidarité, est d’avoir su si efficacement nettoyer le vieux Nice ? Le mot nettoyer n’est pas de nous et on imagine aisément le sens que ces gens à l’esprit étroit lui donne couramment. Le vieux Nice est aujourd’hui blanc et droit ! Le bon médecin est celui qui sait imposer les bons remèdes !
Le sommet tant attendu aurait du pouvoir s’ouvrir sans anicroches dans un lieu si paisible et attendant, non sans fierté ces officiels qui, tous comptes faits, ne venaient pas là pour faire la révolution. Hélas ! des trublions vinrent rompre l’ambiance que l’on voulait doucereuse. Les militants anti-mondialisation – comme les médias, par facilité, les désignent souvent – entendaient gâcher la fête en organisant un contre-sommet où d’autres questions autrement plus pertinentes seraient posées. Alors, Monsieur le Maire sévit encore pour refuser de louer des lieux de réunion à ce contre-pouvoir indispensable à tout débat démocratique. Il déclara même que « les contre-pouvoirs, ça n’existe pas ! » L’histoire n’est faite que de cela et ne progresse que grâce à cela, mais il ne le sait pas. Il semble que l’inculture n’empêche pas de tenir une ville. Et il la tient, le bougre ! Il y eut donc un peu de casse. Qui en est responsable ?…
On nous pardonnera sans doute de pasticher la célèbre devise de l’ordre anglais de la Jarretière et d’oser même en faire un titre de chronique (1). Un Ordre aussi conservateur que celui-là ne saurait faire honte à ceux de nos méridionaux qui abhorrent tellement le désordre.
Le sommet ne décida de rien. On répara vite les maigres dégâts. La ville redevint totalement clean et la promenade des Anglais pourra encore longtemps résonner – à défaut de raisonner – d’innombrables « very Nice !»

Yann Fiévet
Décembre 2000


1 – Honni soit qui mal y pense ! qui se traduit, en langage moderne par Honte à qui y voit du mal (Le petit Robert).
yann
 
Messages: 312
Inscrit le: Ven 11 Avr 2008 18:39

Retourner vers 2000

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invités

cron